PRÉPARATION AUX CONCOURS IFAS

Aides-soignants(es)

  • OBJECTIFS DE LA FORMATION

    Dispenser aux candidats la formation nécessaire pour :

    • Réussir les épreuves écrites et orales du concours
    • Acquérir les méthodes de travail pour la formation IFAP / IFAS
    • Découvrir le métier d’aide-soignant
  • CONTENU DE LA FORMATION

    Une formation complète regroupant plusieurs modules :

    • Épreuves écrites : biologie, mathématiques, français
    • Préparation aux tests psychotechniques : tests d’organisation, raisonnement, logique, vocabulaire
    • Préparation aux épreuves orales : techniques de communication et d’entretien oral
    • Mises en situation de concours
  • MÉTHODES PÉDAGOGIQUES

    Des méthodes reconnues et ayant fait leurs preuves :

    • Apports théoriques 
    • Interventions de professionnels
    • Travaux de groupe
    • Recherches documentaires
    • Entraînements aux épreuves des concours
    • Stages pratiques

INFORMATIONS PRATIQUES

Cliquez sur le titre pour accéder aux informations

DURÉE DE LA FORMATION

De septembre à mars :

  • 15 semaines de formation à raison de 1 à 4 jours de cours par semaine

Stages pratiques :

  • 4 semaines afin de mieux connaître le métier

CONDITIONS D’ACCES

Sélection sur dossier et entretien oral (tests écrits éventuels)

  • Pour la formation IFAS : sans conditions de diplôme et avoir au moins 17 ans à l’entrée de la formation

COÛT DES FORMATIONS

Plusieurs modes de financements sont possibles pour accéder à ces formations :

  1. Plan de formation, congé individuel de formation (CIF), compte personnel de formation (CPF), chèque
    reconversion…
  2. Aide Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine, PLIE, Agglomération d’Agen…
  • Frais d’inscription concour : 50 €
  • Tarif : 500 € à 1700 € selon la formation
  • Formation continue : devis sur demande

INFO METIER

Vous êtes doué pour vous occuper des gens et les écouter?

Le métier d’Aide-Soignant est fait pour toi ! L’aide-soignant(e) participe au bien-être des patients en les accompagnant dans leurs gestes quotidiens (prise de repas, toilette, surveillance de l’état mental et physique, etc…). Il est le professionnel le plus proche du patient. Il les aide au maintien de leur autonomie et assiste l’infirmier dans l’administration des soins.

Il peut exercer sa profession :

dans des établissements de santé privés,

dans des établissements de santé publics.